Intervention en urgence


Le cabinet Chapelle Avocat intervient en urgence, 24h sur 24 et 7 jours sur 7, en cas de garde à vue, d’interrogatoire de première comparution en cours d’instruction ou de comparution immédiate.

Si l’un de vos proches fait face à une procédure pénale, vous avez le droit de solliciter un avocat pour elle.

En cas d’urgence, vous pouvez contacter le cabinet en utilisant la page dédiée ou à l’adresse mail suivante: cabinet@chapelleavocat.com

Garde à vue

Garde à vue

Le cabinet intervient à votre demande ou celle d’un proche pour

  • Vous conseiller et mettre en place une stratégie de défense adaptée
  • Vous assister durant les auditions
  • Faire des observations écrites
  • S’assurer que vos droits sont respectés

Comparutions immédiates

Après une garde à vue, vous pouvez être renvoyé(e) devant le tribunal correctionnel sous la forme de la comparution immédiate

Le cabinet vous assiste et met en place, en concertation avec vous, une stratégie et une défense adaptée. 

Le cabinet intervient dès la demande d’assistance de votre part ou de la part de vos proches.

Les proches de la personne prévenue ont un rôle important et doivent dès que possible rassembler les documents suivants afin de montrer la personnalité de la personne prévenue auprès des juges : 

  • Logement  : contrat de bail, quittance de loyer, attestation d’hébergement, facture d’électricité ou de téléphone…
  • Vie professionnelle  : contrat de travail, fiches de mission, diplômes, attestation de formation, promesse d’embauche…
  • Vie personnelle : livret de famille, attestation de la famille ou de proche sur le paiement des charges familiales (loyer, courses, pension alimentaire), inscription à une activité associative, physique ou artistique…
  • Santé : certificat médical en cas de maladie physique ou mentale, attestation de médecin, ordonnance médicamenteuse…

Première comparution

Vous êtes convoqué(e) devant un juge d’instruction pour un interrogatoire de première comparution.

C’est la première fois que vous allez rencontrer le juge d’instruction en charge de l’affaire dans laquelle vous êtes mis(e) en cause. 

A la fin de l’interrogatoire, le juge d’instruction peut vous placer sous le statut de témoin assisté ou sous le statut de mis en examen.

Il est important de nous contacter dès que possible afin d’avoir accès au dossier de la procédure, de l’étudier et de mettre en place, en concertation avec vous, une stratégie et une défense adaptées.