15
January 2018
Articles
Articles

Inspection du travail et constatation d'infraction de droit commun

Par un arrêt du 9 janvier 2018, la chambre criminelle de la Cour de cassation a jugé que

« les articles L. 8112-1 et L. 8112-2 du code du travail n’interdisent pas à l’inspecteur du travail de faire état des infractions de droit commun dont les éléments constitutifs lui paraissent réunis et de les porter à la connaissance du procureur de la République en application de l’article 40 du code de procédure pénale ».

Les inspecteurs du travail disposent ainsi d'un double canal pour la constatation des infractions : la consignation par procès-verbal d'infractions à la législation du travail sur le fondement des articles L. 8112-1 et L. 8112-2 du code du travail et le signalement d'infractions de droit commun auprès du procureur de la République sur le fondement de l'article 40 du code pénal.

Cette décision va dans le sens de la position de l'administration (Circ. 2-6-1994).

Cass. crim., 9 janvier 2018, n° 17-80200

Vous pouvez solliciter le cabinet Chapelle Avocat, avocat pénaliste à Paris, en allant sur la page Contact ou en nous envoyant un email à cabinet@chapelleavocat.com

sign
Envie d'aller plus loin ? Contactez-nous

Nous sommes impatients de vous rencontrer afin de vous apporter des solutions adaptées à votre situation pénale.

Merci pour votre message, nous allons revenir vers vous très prochainement.
Un souci vient de se produire, veuillez renouveler l'opération.
sign
Contact us for further information

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin egestas nibh eget velit sollicitudin, at finibus sapien placerat. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Curabitur vestibulum nunc nunc, elementum tempor ante suscipit et.

Thank you for your message, we will get back to you very soon.
A problem has occurred, please try again.