17
April 2020
Presse
Press reports

Sauf "urgence", les enquêtes judiciaires freinées pour cause de coronavirus

Maître Juliette Chapelle a été interrogée par l'AFP sur les conséquences de l'état d'urgence sanitaire lié au coronavirus sur l'activité judiciaire.

"Plus le temps passe, plus les preuves se détériorent et les souvenirs s'effacent. On s'éloigne de l'objectif qu'est la vérité judiciaire", s'inquiète Me Juliette Chapelle, qui anticipe un inévitable 'bouchon judiciaire' à la reprise.

"Tout est anesthésié (...). On va passer un été terrible pour rattraper ce retard", dit en écho le magistrat.


Et Me Chapelle de pointer le "risque" paradoxal "d'aller trop vite", cette fois, à la fin du confinement."

Pour lire l'article, cliquez ici.

Vous pouvez solliciter le cabinet Chapelle Avocat, avocat pénaliste à Paris, en allant sur la page Contact ou en nous envoyant un email à cabinet@chapelleavocat.com


sign
Envie d'aller plus loin ? Contactez-nous

Nous sommes impatients de vous rencontrer afin de vous apporter des solutions adaptées à votre situation pénale.

Merci pour votre message, nous allons revenir vers vous très prochainement.
Un souci vient de se produire, veuillez renouveler l'opération.
sign
Contact us for further information

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin egestas nibh eget velit sollicitudin, at finibus sapien placerat. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Curabitur vestibulum nunc nunc, elementum tempor ante suscipit et.

Thank you for your message, we will get back to you very soon.
A problem has occurred, please try again.